Pour soutenir l’ambition du fondateur de Belargus de créer un
grand domaine viticole dans la Loire, l’agence Be Dandy a poussé
à son paroxysme sa vision des vins de lieu. Du positionnement
botaniste à la conception d’un flacon unique, Belargus a acquis
la noblesse des grands crus.

Bâti parcelles après parcelles par Ivan Massonnat, grand amateur de vins, le domaine Belargus révèle la singularité des coteaux de la Loire dans une collection de vins de lieu. Une approche naturaliste inspirée des grands crus bourguignons mise en lumière par Be Dandy.

Exalter la beauté et la fragilité de la nature

Nommé en référence à un papillon dont les ailes ombragent en été le Coteau des Treilles, Belargus se passionne pour la vie organique des terroirs qui le composent. Une approche biodynamique et botaniste révélée par Be Dandy qui fait du domaine un concentré de matière vivante. Chaque vin révèle au goût les facettes d’une parcelle, de ses roches accidentées à sa faune fourmillante.

Une identité à l’image d’un écosystème rare

Libérée du millésime dont la place prépondérante domine tous les grands vins, l’identité de Belargus conçue par Be Dandy incarne toutes les richesses du domaine. De l’étiquette botaniste à la capsule solaire en passant par les ailes du papillon, la nature de l’Anjou y prospère librement.

Inspirée des herbiers, planches anatomiques et feuillets naturalistes, les étiquettes mettent en scène les caractéristiques des parcelles : surface, pente, exposition, livrent un indice de la vie végétale, animale ou minérale qui fait la beauté et la singulière expression d’un vin.

Les noms s’inscrivent en majesté dans une typographie aux accents gréco-romains qui rappelle les coteaux millénaires et dépouillés où poussent les vignes.

Inspiré d’anciens flacons d’Anjou, dont les vins populaires acquièrent avec Belargus la noblesse des grands crus, la bouteille dessinée par Be Dandy est unique en France.

Moulé dans le verre, le poinçon monogramme signe une marque immuable, ancrée dans le temps et la terre. Ses formes rondes et symétriques empruntent au papillon et à l’arabesque des vignes ou de vieilles ferronneries un air intemporel.

Touche vivante et moderne la cire orange de la capsule rappelle les taches des ailes du Belargus comme les terroirs, disséminés au cœur de l’Anjou Noir. En liseré pour les vins secs ou sur l’intégralité de la capsule pour les vins liquoreux, elle apporte une touche lumineuse, immédiatement reconnaissable.

Projets relatifs